On nous prend pour des quiches Publié le 04 Juin 2014 par Cécile Andrzejewski

Laver son linge sale à la fac 05/06/2014

blog post image

Manifester pour revendiquer son droit d’accès à la laverie. L’idée peut paraître saugrenue, mais c’est bien ce qui mobilise actuellement les étudiants masculins de la résidence universitaire espagnole Duque de Ahumada, à Madrid. D’après Le Figaro, dans cet établissement réservé aux enfants et petits-enfants des officiers de la Guardia Civil, l’accès à la laverie, située dans l’aile des filles, est en effet interdit aux garçons, sous peine d’exclusion. Ces demoiselles, elles, ont tout de même le droit de laver le linge de leurs camarades. Un règlement « obsolète, injuste, sexiste et ridicule » pour Francisco Cecilia, membre de l’association représentant les agents de la Guardia Civil. Pas pour la direction de l’université, qui se défend en expliquant que la laverie a été créée à la demande d’étudiantes, et pas d’étudiants. Une histoire de bonnes femmes, donc.

Publié le 04 Juin 2014
Auteur : Cécile Andrzejewski | Photo : Morpheen (illustrations)
6442 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette