A votre santé ! Publié le 26 Mai 2014 par Propos recueillis par Agnès Giard

«Cinq ans d’aliénation au sexe à cause d’un médicament» Pénélope

blog post image

Parce que la femme, la maman et la putain ne sont pas toujours celles que vous croyez, et surtout parce qu’elles sont souvent une seule et même personne, Causette s’est plongée dans la vraie vie. Comment vivons-nous notre vie sexuelle ? Loin des sondages, des injonctions, des idées farfelues, la vie de la ménagère est-elle aussi normée qu’on le croit ? À voir...

 

‘‘Je suis dentiste, j’ai 52 ans. J’ai mis un an à me libérer de plus de cinq années d’aliénation à cause d’un médicament qui m’a rendue folle. Folle de sexe. Mais commençons par le début. Mon père était ferronnier à Aubervilliers. Après son mariage, il devint gardien de la paix. Ma mère, une Bretonne arrivée à Paris à 19 ans, avait fait tous les boulots et envisagé de devenir bonne sœur avant de rencontrer mon père, se marier puis tomber enceinte de moi. J’ai reçu une éducation très prude. Mon père me terrifiait. Je ne pouvais pas sortir. Ma mère avait peur de tout. Mes premières émotions sexuelles ? Elles doivent exister dans la brume de mes souvenirs. La suite: une série de déboires. Et un combat. J’ai rencontré mon premier mari à 18 ans. C’était une libération d’abord sociale : j’avais honte de mes origines. Ce fut donc lui parce qu’il avait de la culture. 

 

La suite dans Causette #46.

 

Publié le 26 Mai 2014
Auteur : Propos recueillis par Agnès Giard | Photo : Soraya Hocine
2244 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette