Culture Publié le 29 Avril 2014 par Carine Roy

Mapplethorpe, le garçon qui aimait Michel-Ange* Expos

blog post image

Dans ses photos, Robert Mapplethorpe recherchait la perfection de la forme dans les portraits, avec les fleurs, avec les sexes... L’Américain est à l’honneur à Paris, au Grand Palais et au musée Rodin, avec deux très belles expositions. Présente à cette rétrospective, Patti Smith, sa muse, son âme sœur, est celle qui en parle le mieux.

C'est la matinée ouverte pour la presse dans le hall- librairie du Grand Palais. Patti Smith est là, elle aussi, pour découvrir l'exposition. À 68 ans, avec son éternel look androgyne, elle est hors mode, c'est l'icône rock absolue. « Oui, c'est très émouvant d'être là, dit-elle à Cau- sette, Robert aurait adoré cette exposition. Tout est très beau ici, même la moquette ! [Elle rit.] Il adorait Paris, comme moi, c'est la ville des poètes et des artistes. C'est une magnifique exposition», ajoute-t-elle dans un sourire. Elle a été son premier modèle, c'est elle qui l'a persuadé de deve- nir photographe. Il a signé les pochettes de ses deux albums cultes, Horses et Wave.

 

C'est la première rétrospective consacrée à Robert Mapplethorpe en France depuis qu'il est décédé, en 1989, à l'âge de 42 ans, emporté par le sida. Moitié ange, moi- tié démon, l'Américain véhicule une image scandaleuse à cause de ses photos sur le milieu sadomasochiste. Mais, pour Patti, Robert était «un artiste-né, il avait une forte confiance en lui, et en même temps il était timide. Très attentionné aussi, d'une sensibilité à fleur de peau». Ces peaux d'hommes et de femmes qu'il a photographiées comme des sculptures, avec une troublante et lumineuse maîtrise du noir et blanc... Mapplethorpe a toujours cher- ché la perfection. L'un de ses autres modèles fétiches, la culturiste Lisa Lyon, lui rappelait ceux de Michel-Ange, qui a sculpté des femmes musclées.

 

* Titre emprunté à la dernière phrase du roman autobiographique Just Kids, de Patti Smith. Éd. Gallimard, coll. Folio, 2013 (réédition).    

 

La suite dans Causette #45.

Publié le 29 Avril 2014
Auteur : Carine Roy | Photo : Robert Mapplethorpe
1946 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette