On nous prend pour des quiches Publié le 28 Avril 2014 par Causette

Cher Bachelor,

blog post image

Tu vas me manquer. Ah, cette course de pintades, prêtes à planter leur talon de douze dans les globes oculaires enne- mis pour que tu les mates, y a pas à dire, c’est rafraîchissant ! Ça me rappelle l’époque bénie où je pensais que la vie des adultes, c’était un conte de fées. C’est vrai, les femmes indépendantes, ça va deux minutes, moi, au fond, je veux qu’on me fasse rêver avec des villas à Mykonos et des roses rouges pour points de bonne conduite. Je veux être la plus « bonne » pour harponner le trentenaire et sa « belle situation » (et même si c’est du flan, j’ai envie d’y croire). La suite dans Causette #45.

Mais aussi :

 

- La "goutte" qui fait déborder le vase

 

- De l'utilité des bébés

 

- Dodo la Raclure démocratise son fonds de commerce

 

- Tout faux les écolos !

 

- Lèvres de braises et couteau Ardant

 

- "Salut, je suis bonne et j'ai pas d'argent"

 

- L'anti quiches : Solidaires dans la galère

Publié le 28 Avril 2014
Auteur : Causette
2404 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette