Causette en Campagne Publié le 24 Janvier 2014 par Isabelle CURTET-POULNER

Des vies sous le Front Retour à Vitrolles

blog post image

En 1997, Vitrolles est la quatrième commune d’importance à basculer dans l’extrême droite. Cité-dortoir de la périphérie marseillaise, elle se transforme en laboratoire de l’idéologie nationaliste. Un modèle de dictature provençale. À l’heure où la vague bleu marine menace, retour sur les lieux du pire.

Vitrolles. Un nom qui résonne. Une balafre. En France comme à l’étranger, cette ville de la banlieue de Marseille, en surplomb de l’étang de Berre, reste associée au Front national. Avec Marignane, Toulon et Orange, elle est l’une de celles qui ont basculé dans l’extrême droite pour devenir le laboratoire local de son idéologie nationaliste. « Une Retour à Vitrolles Des vies sous le Front En 1997, Vitrolles est la quatrième commune d’importance à basculer dans l’extrême droite. Cité-dortoir de la périphérie marseillaise, elle se transforme en laboratoire de l’idéologie nati onaliste. Un modèle de dict ature provençale. À l’heure où la vague bleu marine menace, retour sur les lieux du pire. période noire, maugrée Serge Fabre, élu PS sous les Mégret. On a beaucoup souffert. 

 

Causette vous offre le PDF de cet article

Publié le 24 Janvier 2014
Auteur : Isabelle CURTET-POULNER | Photo : Yohanne Lamoulère pour Causette
3074 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette