Culture Publié le 19 Décembre 2013 par Sarah GANDILLOT

Vincent Macaigne, l’insatiable Cinéma

blog post image

À 35 ans, le comédien et metteur en scène de théâtre n’en finit pas de convaincre au cinéma. À l’affiche de deux films – “2 automnes, 3 hivers” et “Tonnerre” – en cette fin d’année, il est devenu, en un an, le visage d’un jeune cinéma français en plein renouveau.

Vincent Macaigne travaille vite, beaucoup, dans tous les sens. Jour et nuit. C’est un ogre, un boulimique. Il a écrit en deux jours Au moins j’aurai laissé un beau cadavre, adaptation radicale, sanglante et hurlante de Hamlet qui a renversé Avignon il y a deux ans. Il a appris les longs monologues cocasses qui jalonnent 2 automnes, 3 hivers – petite pépite au charme très nouvelle vague de Sébastien Betbeder – en quarante-huit heures (lire chronique page 112). Il vient d’achever le tournage de Dom Juan, un téléfilm qu’il réalise pour Arte avec des acteurs de la Comédie-Française.

 

La suite dans Causette #41

 

Publié le 19 Décembre 2013
Auteur : Sarah GANDILLOT | Photo : Renaud BOUCHEZ / SIGNATURES & Co
2474 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette