Les gens Publié le 19 Décembre 2013 par Aurélia Blanc et Octave Bonnaud

Une femme, un refrain

blog post image

Vanina, rappelle-toi

Inspiratrice d’un des plus grands tubes de Dave, Vanina Michel est aussi, et surtout, une artiste atypique. Retour sur quarante ans d’une carrière up and down, mais sans temps mort.

Son nom ne vous dit sûrement rien. Son prénom, lui, n’a pas pu vous échapper : pendant des années, « Vanina, ah ah ah » a fait se trémousser la France entière, jusqu’à propulser Dave au rang d’idole des seventies. Un succès populaire dont le titre fut inspiré par le prénom d’une artiste hors norme, Vanina Michel. « J’étais copine avec Dave, et surtout avec son parolier, Patrick Loiseau. Je sortais des années Hair », raconte cette blonde et sel pétillante, dont le salon – un big bazar de disques, livres et souvenirs agglutinés – témoigne d’une vie artistique et foutraque.

(...)

Se souvenir d'Ipanema

En 1962, “Garota de Ipanema” sortait dans les bacs brésiliens avant d’aimanter New York l’année suivante dans sa version anglaise, “The Girl from Ipanema”. Cinquante ans après, “Causette” a retrouvé l’inspiratrice de ce titre mythique. Tête-à-tête avec Heloisa Pinheiro, une muse plus bourgeoise que bohème. 

Rio, Ipanema, juillet 1962. À la terrasse du Veloso, le compositeur Tom Jobim palabre avec le poète Vinicius de Moraes. Il guette le passage de la belle inconnue qui le tourmente depuis quelques jours. Lorsqu’elle apparaît enfin, les deux ambassadeurs de la bossa-nova lâchent leur bière. Se pâment devant une silhouette toute en courbes et une démarche dont l’ondulation évoque le « doux balancement sur le chemin de la mer ».

 

La suite dans Causette #41

Publié le 19 Décembre 2013
Auteur : Aurélia Blanc et Octave Bonnaud | Photo : William Beaucardet et Lianne Milton pour Causette
2234 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette