Santé Publié le 19 Décembre 2013 par Cécile Andrzejewski

Médocs sans stock

blog post image

MST comme maladie sexuellement transmissible, MST comme maladie (bientôt ?) sans traitement… La syphilis, en pleine recrudescence, voit son médicament le plus efficace menacé de pénurie.

La syphilis est de retour. La « grosse vérole » n’avait certes pas disparu, mais elle est en recrudescence ces trois dernières années. « On compte aujourd’hui 600 nouveaux cas par an », explique le docteur Sébastien Fouéré, médecin au Centre clinique et biologique des MST de l’hôpital Saint-Louis de Paris. Un chiffre qui frôlerait plutôt les 6 000 1 pour le professeur Nicolas Dupin, du Centre national de référence de la syphilis, à l’hôpital Cochin. Le hic, c’est que l’Extencilline, traitement le plus efficace contre la maladie, tutoie la rupture de stock. En septembre, le laboratoire Sanofi, qui le commercialise, avait d’ailleurs annoncé une pénurie d’ici au printemps. « L’Extencilline est déjà en rupture effective sur deux de ses trois dosages, confirme Alban Dhanani, directeur adjoint du pôle des médicaments anti-infectieux à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Le plus élevé, celui qui reste, est contingenté pour tenir jusqu’à février.

 

La suite dans Causette #41

Publié le 19 Décembre 2013
Auteur : Cécile Andrzejewski | Photo : Besse (illustration)
2294 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette