On nous prend pour des quiches Publié le 17 Janvier 2010 par Grégory Lassus-Debat

Open bar sur les filles La discrimination qui arrange et ridiculise tout le monde

blog post image

L'art de prendre les femmes pour des quiches est comme le gaz,il prend toute la place qu'on veut bien lui laisser, s'insinuevicieusement dans toutes les sphères de la société et revêtparfois même d'élégantes formes. Le week-end, surtout.

« Entrée gratuite et deux cocktails offerts pour les filles avant minuit ». Nous avons tous déjà lu cette gracieuse invitation à l'entrée d'une boîte de nuit ou d'un bar à dancefloor. Courtois. Galant, a priori. Mais, vu par le bout belliqueux de la lorgnette, on s'aperçoit que l'écriteau s'adresse en réalité aux hommes. Et qu'il dit, sourire entendu en coin:« Oyez, oyez, chers godelureaux en souffrance, il est temps d'en découdre avec l'abstinence. Pressez-vous d'entrer, faites chauffer votre bourse et gonflez la gorge, moult pucelles frêles et enivrées vous attendent, le talon chancelant et le string apparent. »

 

...la suite dans Causette#5...

 

ShareFB

 

Publié le 17 Janvier 2010
Auteur : Grégory Lassus-Debat | Photo : Morpheen
5327 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette