Reportages Publié le 19 Décembre 2013 par Amandine CAILHOL

Z comme zadiste

blog post image

Cultiver pour résister à l’urbanisation des terres agricoles : telle est la devise des « zadistes », qui appréhendent les zones d’aménagement différé (ZAD) chères aux bétonneurs comme autant de « zones à défendre ». Dans les Yvelines, Causette a rencontré ces militants jardiniers en lutte contre un projet immobilier. À bas le bitume, vive les légumes !

Certains sèment leur zone, leur zizanie, eux sèment leur ZAD. Sur la plaine de moins en moins verte de Montesson, dans les Yvelines, ils sont une dizaine à gratter la terre durcie par les premiers frimas de novembre. Bêche à la main, bottes aux pieds, ils se posent en protecteurs de ce site naturel à la vocation maraîchère salement contrariée par les bétonneurs, ils jardinent « pour dire non à l’urbanisation des terres agricoles », scande un militant de la binette. Voilà résumée la philosophie « zadiste », la démarche de ceux qui appréhendent les zones d’aménagement différé (ZAD) chères aux bâtisseurs comme autant de « zones à défendre ». Des zones à cultiver pour résister. Ici, c’est contre un vaste programme immobilier et commercial que les Robin des labours croisent le fer.

 

La suite dans Causette #41

Publié le 19 Décembre 2013
Auteur : Amandine CAILHOL | Photo : Illustration : Jocelyn RAMMASEUL
2459 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette