Dr Kpote Publié le 28 Octobre 2013 par Dr Kpote

Sexisme ordinaire, un vaste chantier

blog post image

Militant de la lutte contre le sida, le Dr Kpote intervient depuis une dizaine d’années dans les lycées et centres d’apprentissage d’Île-de-France, de Versailles à Clichy en passant par Paris, comme “animateur de prévention”. Chaque semaine, il rencontre des dizaines de jeunes avec lesquels il tente de dialoguer sur la sexualité et les conduites addictives. Plongeon en adolescence, sur les rivages de la puberté, en période de forte inondation hormonale…

Depuis la sortie du documentaire de Sofie Peeters, Femme de la rue, en 2012, le sexisme urbain est sous les feux de la rampe. La réalisatrice se promenait dans Bruxelles pour enregistrer en caméra cachée les commentaires entendus sur son passage. Sifflements, insultes, propositions de plans cul, n’importe quelle fille s’est déjà retrouvée la cible de mecs désoeuvrés éprouvant une subite fièvre de la braguette. Et l’édifiant Tumblr « Paye ta shnek », en recensant ces « tentatives de séduction en milieu urbain », donne une idée très exhaustive des mots violents et vulgaires qui sont adressés aux femmes quotidiennement. C’est un sujet intéressant à travailler avec les ados, acteurs à part entière de cette dramaturgie urbaine qui peut s’avérer traumatisante, spécifiquement pour des jeunes filles en pleine construction de leur identité.

 

La suite dans Causette #40

Publié le 28 Octobre 2013
Auteur : Dr Kpote | Photo : Fabrice Picard / Agence Vu
2846 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette