LA FESSE CACHEE DE LA MENAGERE Publié le 25 Septembre 2013 par Propos recueillis par Agnès Giard

« C’est dur d’être méchante » Pandore

blog post image

Parce que la femme, la maman et la putain ne sont pas toujours celles que vous croyez, et surtout parce qu’elles sont souvent une seule et même personne, Causette s’est plongée dans la vraie vie. Comment vivons-nous notre vie sexuelle ? Loin des sondages, des injonctions, des idées farfelues, la vie de la ménagère est-elle aussi normée qu’on le croit ? À voir…

Je suis mère de deux enfants (une fille de 20 ans et un fils de 18 ans), que j’ai élevés seule. J’ai mis quarante ans avant de pouvoir dépasser l’injonction à laquelle toutes les femmes sont soumises : il faut être « gentille ». Tout au long de notre vie : gentille fi lle, gentille mère, gentille amante… Gentille, tout particulièrement sur le plan sexuel ! J’ai eu une trentaine d’amants, mais c’est seulement avec l’un des derniers que j’ai enfi n osé me rebeller. L’homme qui m’a accompagnée bien malgré lui dans cette expérience inédite (être « méchante », donc) était le copain d’un copain que je voyais depuis quelques mois et qui me faisait bien rigoler. Je décidai de l’encourager activement dans ses pitreries et d’accepter avec la bonne dose de minauderies ses compliments. Bref, cette histoire commençait bien : mon premier organe sexuel (mon cerveau) expliquait activement à mon deuxième (mon sexe) que tout ça allait être super cool. Seul bémol, la propension exagérée de cet homme à se vanter de ses aventures passées.

 

La suite dans Causette #39.

Publié le 25 Septembre 2013
Auteur : Propos recueillis par Agnès Giard | Photo : Dara Scully
2415 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette