musique Publié le 26 Août 2013 par Thierry Pelletier

le Johnny Cash du 9.3 Johnny Montreuil

blog post image

Après avoir tourné plus de quinze ans dans les bars, Johnny Montreuil, chanteur et contrebassiste, s’aventure depuis un an sur les grandes scènes. Retour sur les tribulations d’un beau gosse, authentique amoureux de la banlieue et de la culture populaire.

Virés du Montmartre ripoliné Amélie Poulain, lourdés du Ménilmontant rhabillé Broadway… on s’était tous retrouvés, nous, les loulous sans le sou, à Montreuil, dans le 93. On s’obstinait à jouer du rock’n’roll dans les rades et les squats autonomes, mais on se sentait devenir une amicale de vétérans. On s’appliquait à boycotter les abreuvoirs à bobos tels que Montreuil en regorge, mais on voyait proliférer sur les trottoirs des ectoplasmes à pompes pointues et costards de laquais, clientèle chérie des bars lounge… Et puis un jour on pousse la porte d’un vieux bistrot, on tombe sur Johnny Montreuil et Géronimo, son comparse.

 

La suite dans Causette #38.

 

Et aussi...

 

Nawel : un son pure fusion.

 

Christine and the Queens : "Queer" imaginaire.

 

Country : ces cow-girls qui ont pris le taureau par les cornes.

Publié le 26 Août 2013
Auteur : Thierry Pelletier | Photo : Yann Lévy pour Causette
2367 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette