Portfolio Publié le 26 Août 2013 par Delphine Henry

Border Lines

blog post image

Intrigué par le plus grand espace de libre circulation qui existe au monde, le photographe franco-italien Valerio Vicenzo a arpenté, pendant six ans, les 16 500 km de frontières « effacées » par les accords de Schengen. Eu égard aux guerres séculaires et fratricides qui ont secoué l’Europe, on mesure le chemin parcouru par l’humanité. Muni de cartes détaillées et de GPS, le photographe nous emmène à l’emplacement exact de ces cicatrices qui se referment peu à peu. « Elles sont aujourd’hui des espaces de paix, mais on sent encore l’énergie du passé, et c’est toujours un doux sentiment de transgression quand on franchit une frontière sans contrôle », nous raconte Valerio. Du Portugal aux pays Baltes, petit voyage bucolique encore impensable il y a à peine trente ans.

 

La suite dans Causette #38.

Publié le 26 Août 2013
Auteur : Delphine Henry | Photo : Valerio Vicenzo
3015 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette