Publié le 25 Février 2013 par Propos recueillis par Liliane Roudière

Anaïs : « Je n'ai jamais dit oui »

blog post image

"Tout commence un soir de vacances à Barcelone. Lui, mon mari depuis quatre ans, prof à l'université, infidèle, de dix-huit ans mon aîné. Moi, 32 ans, docile, forte libido.

Lui, dépressif. Moi, inquiète pour lui. Notre sexualité était déjà compliquée. Pour le soulager, du poppers à chaque fois et du porno à gogo. Je m'y étais habituée, j'y prenais même du plaisir. Mais ce soir-là, à Barcelone, il passe à la vitesse supérieure : le club échangiste. Il me caresse la joue dans le taxi. « Ça va être bien... Je t'aime. » Je suis curieuse, je ne dis pas non.

Je me retrouve rapidement sur lui, en amazone, et je suce un autre homme. J'ai des frissons dans le ventre, je trouve ça excitant. L'autre homme est ravi, l'air de penser « C'est rare une petite jeune si enthousiaste ! » Je couche avec lui, en levrette, je m'offre aux deux. J'ai pris du poppers et j'ai bu. Je me trouve formidablement libre.
Enchanté de cette première expérience, mon mari s'engouffre dans l'échangisme. C'est fou ce qu'il semble apaisé avec ça. Un soir, avant d'aller au club, il m'emmène au restaurant. Il commande un très bon vin. Je m'enivre. J'attends la petite excitation de la première fois, mais elle ne vient pas.
Et puis il se lasse des clubs. Il leur préfère les sites échangistes. Il veut des hommes bisexuels pour, dit-il, assouvir ses fantasmes homo. Il me montre des profils de couples « libertins ». Madame est à moitié nue sur les photos, avec un soutien-gorge dont sortent ses tétons. Monsieur pose une main rassurante sur son épaule. Je dis : « Non, non. » Il insiste. Je lâche : « Je ne veux pas que tu couches avec une femme. » Il répond : « Alors, prenons un homme. »

 

La suite dans Causette #33...

Publié le 25 Février 2013
Auteur : Propos recueillis par Liliane Roudière | Photo : LÉO BERNE
4349 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette