Politique Publié le 31 Janvier 2013 par Marc Endeweld

Radio numérique terrestre: des ondes en disgrâce

blog post image

N'avez-vous jamais pesté contre un poste de radio qui, installé dans une région reculée, ne captait pas votre station préférée ? Figurez-vous que l'on connaît l'antidote, il s'agit de la radio numérique terrestre. Avec elle, point de parasites ni de "zones blanches" : la petite sœur de la TNT offrirait une meilleure couverture géographique et favoriserait les naissances de radios. Mais elle est boudée par les grands groupes privés et par les pouvoirs publics. Une révolution technologique... tuée dans l'oeuf ?

Peu de gens savent ce que c'est, peu de gens en parlent et, pourtant, la radio numérique terrestre (RNT) est à la radio ce que la TNT est à la télé. Soit une petite révolution technologique. En ville, où la bande FM est saturée, elle permettrait de créer de nouvelles stations. Alors qu'il en existe actuellement mille six cents en France, la RNT permettrait de multiplier leur nombre par quatre. À la campagne, cette technologie pourrait élargir l'offre radiophonique, souvent bien pauvre. Oui, mais voilà, cette évolution - qui nécessiterait que les auditeurs investissent dans de nouveaux récepteurs - risque de ne jamais voir le jour en France...
Il faut dire que les patrons des grandes radios commerciales traînent des pieds. C'est drôle, ce sont ceux-là mêmes qui ont bâti leur fortune sur la multiplication des radios libres dans les années 1980 ! Plutôt que de contribuer à faire émerger une RNT anonyme et gratuite, laissant leur chance aux petites et moyennes stations, ils préfèrent lorgner sur l'Internet mobile, surfant sur la mode des smartphones. L'ère serait donc aux « radios IP » (pour Internet Protocol). Une diffusion qui ne se ferait plus sur les ondes, mais par la Toile. Les radios commerciales rêvent ainsi de traçabilité des auditeurs-internautes (via vos fameuses adresses IP, sortes de cartes d'identité numérique), avec ventes aux enchères instantanées des écrans pubs et dialogue avec votre (futur) portefeuille électronique. Trop sympa !

 


La suite dans Causette #31...

 

Publié le 31 Janvier 2013
Auteur : Marc Endeweld | Photo : Illustrations : Manu Boisteau
2297 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette