Culture Publié le 08 Janvier 2013 par Souâd Belhaddad

Une Roz piquante... qui fait du bien

blog post image

Seule en scène, Nadia Roz campe avec une innocente férocité des personnages hauts en couleur et balance, l'air de rien, un message « drôlement » efficace. Un excellent antidote à la morosité.

Comme sortie d'un dessin animé de Tex Avery, Nadia Roz bondit sur scène, sautille et tournoie avec une agilité héritée d'une formation en commedia dell'arte. Sans jamais se départir de son humeur «roz». Colorée de fuchsia - des baskets au nœud dans les cheveux -, cette comédienne de 27 ans veut croire au conte de fées... Grands yeux noirs écarquillés, sourire radieux et ingénu, elle annonce d'emblée qu'elle va nous parler de « bonbons, de peluches et du prince charmant!» Mais... les colorants des fraises Tagada sont cancérigènes, nos nounours fabriqués par des gamins en Chine - sous le label « made in children » -, et le prince qui lui offre une rose, en fait, en vend dans le métro... « Il me traite comme une princesse. Mais pas Tam- Tam. Il dit [voix orageuse] que celles qui portent de la lingerie sexy, c'est des putes. » La vie en Roz, on disait.

 

... La suite dans Causette #30

Publié le 08 Janvier 2013
Auteur : Souâd Belhaddad | Photo : Benjamin PUTOUD
1816 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette