Corps et Ame Publié le 08 Janvier 2013 par Liliane Roudière, Marianne Niosi, Adélaïde Robault, Agnès Giard

La guerre du sein n'aura pas Lieu

blog post image

« J'allaite si je veux, quand je veux, devant qui je veux, dans la presse si je veux. » Notre lectrice Hélène affirme haut et fort son choix dans l'un des nombreux courriers qui ont suivi la publication de notre Quiche estivale « Lâchez-nous les mamelons ». Quiche où nous induisions que les pouvoirs publics, et certaines associations, se liguaient pour confisquer nos seins et les confier à nos délicieux bambins voraces. C'est bien sûr un peu plus subtil que ça. Mais rappelons que dès la grossesse on commence à se désappartenir. Chacun s'en mêle : « Je peux toucher ton ventre ? Ça porte bonheur ! » « Et tu vas l'appeler comment ? Ouh, c'est moche ! » « Pas de péridurale, t'es dingue ? » « Et tu vas allaiter ou pas ? » « Et ta sœur ? » aurais-je envie de répondre. Se greffe là-dessus un drôle de débat dans lequel Claire se lance : « Je suis féministe et j'ai allaité ma fille pendant deux ans. » Rolàlà ! méfiez-vous, souvent féminisme varie ! Alors que le biberon était le symbole de la libération des femmes dans les années 70, aujourd'hui, ce serait l'allaitement, bien que d'autres encore y voient l'injonction d'un retour au foyer. Et si vous choisissez le biberon alors que l'OMS et le corps médical vous répètent que le lait maternel est l'aliment i-dé-al pour votre bébé, c'est que vous avez vraiment décidé d'être une mauvaise mère ! Bref, il y aura toujours quelqu'un pour donner son avis et surtout vous donner tort ! Alors, les filles, l'allaitement in ou out, on s'en fiche. Usez de votre libre arbitre sans culpabiliser et faites ce que vous voulez avec votre bébé, avec votre famille toute neuve.

- Fais pas ci, fais pas ça

 

- Un biberon aigre-doux

 

- Tu veux allaiter ? passe ton bac d'abord !

 

- La tétée stérone

 

... La suite dans Causette #30

 

 

 

Publié le 08 Janvier 2013
Auteur : Liliane Roudière, Marianne Niosi, Adélaïde Robault, Agnès Giard | Photo : Illustrations : Boris Pineau pour Causette
1992 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette