Corps et Ame Publié le 28 Juin 2012 par Agnès Giard, Raphaël Hitier, Liliane Roudière

La vulve du bout des lèvres

blog post image

Pouah ! une vulve. Voilà ce que déclenche la vue ou le mot « vulve ». Pauvre chatoune. Mal aimée, elle est la mal-aimée ! Longtemps restée cachée sous le poids d’une société androcentrée, la vulve fait son apparition par le petit bout du clitoris dans les années 70 (voir Causette #4). Il faudra encore de longues années pour qu’elle se déploie totalement : clitoris, petites et grandes lèvres et entrée du vagin. Et là horreur, à peine apparaît-elle, qu’elle devient suspecte : on la tond, on la trouve de guingois. On n’aime ni son nom ni son apparence ni son odeur. Le porno, la chirurgie et les charlatans s’en emparent… pour le pire. Apparaît sur le marché un kit de bricolage ahurissant pour la rendre acceptable : et en avant pour le grand n’importe quoi. Ablation des petites lèvres (labioplastie), blanchiment de la vulve, déridage des lèvres et petits cachets à avaler pour modifier son odeur. Stooop ! Comme vous le lirez dans ce dossier, la vulve est un organe extraordinaire, unique. Elle est une véritable machine tout-terrain dévolue au plaisir. Rien qu’au plaisir. Alors, les filles, indignons-nous ! Cette tentative de rapt n’est pas innocente, croyez-moi. Et surtout, réjouissons-nous, décontractons-nous la minette, le jardinet, la foufoune, le frifri… et joyeux été !

- De quoi la vulve est-elle le nom ?

 

- La vulve qui a sauvé le monde

 

- Un tsunami de vulves

 

- Les effluves du vagin

 

- Attentat à l'Hottentote

 

- Femidom, piège à con !

 

-Interview de Pierre Foldès, chirurgien urologue

 

... la suite dans Causette #26

 

Publié le 28 Juin 2012
Auteur : Agnès Giard, Raphaël Hitier, Liliane Roudière | Photo : dessin de Manu BOISTEAU avec les oeuvres textiles de Claudie GUYENNON-DUCHENE
18051 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette