La cabine d'effeuillage Publié le 31 Mai 2012 par Anne-Laure PINEAU

Quentin Faucompré Affabulateur graphique

blog post image

Avez-vous déjà vu un dessinateur avec une cage à oiseau sur la tête ? Eh bien, il existe. Quentin Faucompré est un Nantais doucement loufoque : auteur de BD à tendance absurde, il joue du crayon dans des livres, en public ou dans la rue. Et se revendique artiste sans chapelle. Rencontre insolite avec un homme livré sans mode d'emploi.

Pour arriver jusqu'à lui, on a longé la Loire et ses tourbillons, contourné le château d'Anne de Bretagne, et la porte s'est ouverte sur un dadais
aux cheveux hirsutes. Derrière lui, un sympathique bric-à-brac : un barbecue trônant dans le salon, un poisson-lampe dans la bibliothèque et des pistolets multicolores sur les murs.
À bientôt 33 ans, disons-le, Quentin Faucompré n'est pas connu et n'a aucune prétention à l'être. Vous n'avez donc certainement pas encore feuilleté ses BD. Pourtant, il a publié une petite dizaine d'ouvrages, même si « les temps sont durs pour les tirages limités et les petits éditeurs », regrette-t-il. Sachez que l'on y trouve des femmes en burqa se multipliant comme des poupées russes ou un boxeur avec des anges à la place des gants.
Loin de ses encres, Quentin Faucompré est aussi le roi du ring : il est l'un des fondateurs du Catch de dessinateurs à moustaches (CAM). Régulièrement, dans un coin de France, des olibrius outrancièrement masqués montent sur scène et s'affrontent sur de grands tableaux blancs en improvisant sur des sujets tirés du chapeau (« gastronomie belge contre Schtroumpf anorexique » ou « cochon contre l'angoisse » ?!). « Ce qui est rigolo, c'est qu'on a des styles inconciliables pour faire ensemble une expo ou une revue, et là, on se retrouve sur le ring et c'est jouissif », sourit-il. C'est surtout l'occasion de dessiner sans filet, avec de la musique forte et des flots d'alcool. Tout ça devant un public en délire.

 

... la suite dans Causette #25...

Publié le 31 Mai 2012
Auteur : Anne-Laure PINEAU | Photo : William Beaucardet pour Causette
2697 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette