PENDANT CE TEMPS-LA Publié le 31 Mai 2012 par Causette

Mort d'accord, mais dans quel état j'erre ?

blog post image

Après un arrêt cardiaque prolongé, certains patients affirment avoir vu un tunnel ou une lumière apaisante. D'autres se souviennent avoir observé leur propre corps depuis le plafond de la salle de réanimation. On appelle ça des expériences de mort imminente ou NDE (Near-Death Experiences). Simple délire d'un cerveau à l'agonie, comme le pensent la plupart des scientifiques, ou perception d'une conscience qui s'envole après la mort ?
Sam Parnia, chercheur à l'école de médecine de l'université de Southampton, en Angleterre, tente de répondre à la question, et ce, avec une simple étagère. C'est beau la science : une étagère Ikea pour percer les insondables secrets de la conscience et de l'au-delà ! Sur celle-ci, qu'il a fait poser en hauteur dans les salles de réanimation de vingt-cinq hôpitaux, l'ingénieux docteur a placé des photos visibles à la seule condition d'avoir la tête collée au plafond. Et il est bien sûr le seul à savoir ce qu'elles représentent. Qu'un seul revenant décrive l'un de ces clichés et voilà la preuve qu'une conscience se carapate quand la Camarde frappe à la porte. L'étude a été lancée en octobre 2008 et pour trois années. On en attend les conclusions. Mais a priori, aucun mort n'a été faire la poussière sur le fameux meuble. Bon, c'est vrai qu'il y avait pas mal de conditions à réunir pour prouver qu'on se balade en l'air avant de rejoindre le paradis des ectoplasmes : 1/ Tomber sur un mort suffisamment blasé pour s'amuser à observer les étagères alors que, quand même, il est en train de mourir. 2/ Ne pas tomber sur un mort bigleux.
On est peu de chose, quand même...

Publié le 31 Mai 2012
Auteur : Causette | Photo : Julie CERISE pour Causette
2543 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette