Les gens Publié le 29 Mars 2012 par Marc ENDEWELD

Stéphane Lavignotte La foi tranquille

blog post image

Un pasteur écolo qui publie des ouvrages sur les queer, bénit des couples homos et défend des sans-papiers, sans pour autant prendre la pose du religieux supercool, c’est loin d’être banal. C’est pourtant ce que fait Stéphane Lavignotte, tout en dirigeant, depuis six ans, la Maison verte, dans le 18e arrondissement de Paris, haut lieu de mixité sociale et religieuse. Rencontre avec un pasteur à la fois engagé et discret, et un protestant qui aime protester !

 

 

 

Sous ses airs de Parisien branché, tendance graphiste à lunettes, Stéphane Lavignotte, 41 ans, a déjà eu deux vies. Avant de devenir pasteur, il fut journaliste et militant chez les Verts. « Jusqu’à mes 27 ans, je ne me définissais pas comme croyant », dit-il. Une foi tardive, donc, même s’il écrivait déjà dans des journaux chrétiens progressistes, comme Témoignage chrétien ou Réforme. Sinon, le pasteur-journaliste écolo faisait aussi de la télé, à La Cinquième par exemple, mais surtout de la radio. C’est sa première passion, lui qui a débuté dans une petite radio de quartier à Poitiers.

Quelques années plus tard, donc, le voici pasteur à Paris. Il officie à la Maison verte, à la fois paroisse protestante et centre social pour la Mission populaire évangélique, dans le 18e arrondissement, loin du Montmartre fantasmé d’Amélie Poulain. Comment en est-il arrivé là ? Stéphane avait bien de vagues origines protestantes du côté de ses grands-parents paternels, mais son éducation n’a jamais été religieuse. À la maison, ça discute plutôt politique : mère instit et père aux PTT. Il participe à ses premières manifs à 9 ans. Du côté maternel, les grands-parents sont des ouvriers communistes. L’entourage familial est composé de militants PSU, de cathos de gauche... Sa grand-mère, croyante, avait l’habitude de dire : « Il y a des gens qui croient en Lénine, d’autres en Mao ; moi, c’est en Jésus Christ ! »

 

 

... lire la suite dans Causette # 23

 

 

 

Publié le 29 Mars 2012
Auteur : Marc ENDEWELD | Photo : Aldo SPERBER pour Causette
3129 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette