Portfolio Publié le 03 Janvier 2012 par Margot LOIZILLON

HAÏTI, deux ans après Voix du ghetto et larmes de l’art

blog post image

... a voir dans Causette #20 ...

Dans le bidonville de Grand-Rue, à Port-au-Prince, la quinzaine d’artistes du collectif Atis Rezistans se prépare à accueillir la deuxième édition de sa Ghetto Biennale, deux ans à peine après le « 12 ». 12, un simple chiffre pour évoquer cette journée du 12 janvier 2010, qui a emporté près de 250 000 Haïtiens dans un violent séisme. « Ayiti chérie », de son petit nom, continue pourtant de vivre, de survivre. La biennale est l’occasion pour une cinquantaine d’artistes étrangers de venir à la rencontre de ces « résistants » qui, malgré une immense précarité, n’ont jamais perdu leur envie, ce besoin de créer.

Publié le 03 Janvier 2012
Auteur : Margot LOIZILLON | Photo : Dorine VAN OPHALV ENS pour Causette
2514 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette