Les gens Publié le 03 Janvier 2012 par Johanna LUYSSE N & Sid ROUIS

3 Pays, 3 femmes, 3 tribunes Printemps arabe, hiver incertain

blog post image

Le Caire -Maha, 33 ans, prof d’anglais

Tunis - Lina, 28 ans, cyberactiviste

Tripoli - Gahida, 32 ans, prof de statistiques

Le 17 décembre 2010, Mohamed Bouazizi, vendeur ambulant à Sidi Bouzid, en Tunisie, s’immole par le feu. Ce geste désespéré déclenche ce qui deviendra le Printemps arabe. Tout va très vite : le 14 janvier 2011, le président tunisien Ben Ali fuit son pays. Le 11 février 2011, Hosni Moubarak, au pouvoir en Égypte depuis vingt-neuf ans, démissionne sous la pression de la rue. En août 2011, le colonel Kadhafi, à la tête de la Libye depuis quarante-deux ans, est chassé de Tripoli. Il mourra lynché le 20 octobre suivant. En un an, le monde a vu tomber trois dictateurs qu’on croyait inamovibles, trois tyrans déchus par un soulèvement populaire. Parmi les manifestants, des manifestantEs. Des blogueuses, des activistes, des Madame Tout-lemonde, qui, un jour, sont entrées dans la révolution. Que ce soit sur Internet, en faisant des sit-in, en écrivant, en témoignant, en prenant des photos ou simplement en criant leur opposition. Maha, Lina et Gahida ont entre 28 et 33 ans. Trop jeunes pour avoir connu autre chose que la dictature, les arrestations arbitraires et l’interdiction d’exprimer son opinion. Chacune dans son pays, chacune à sa manière, ces trois femmes-là ont agi. Depuis quelques mois, elles connaissent la démocratie. Elles sont tout à la fois désenchantées, combatives, inquiètes, enthousiastes, pleines d’espoir. Mais surtout pas résignées. À l’heure où une nouvelle ère politique s’ouvre en Tunisie, en Égypte et en Libye, nous avons voulu recueillir leur témoignage.

 

 

... la suite dans Causette #20 ...

Publié le 03 Janvier 2012
Auteur : Johanna LUYSSE N & Sid ROUIS | Photo : Aude OS NOWYCZ
2578 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette