Publié le 17 Décembre 2009 par Sandrine Bellinger

Vieilles canailles !

blog post image

Veufs puis divorcés l'un et l'autre, ils pensaient ne jamais refaire leur vie. Mais Ginette et Maurice, 77 et 79 ans dans les pattes, sont ensemble depuis seize ans. L'amour a ses petits secrets pour durer. Le leur danse, de la piste à la cuisine, de la cuisine au lit...

Entre eux, pas de coup de foudre. Pourtant, «elle est passée à la casserole dès le premier soir», se vante Maurice. «C'était le 17 octobre 1993», se souvient Ginette. Seize ans après, le couple est toujours aussi fougueux et fusionnel. Maurice ne laisse à personne d'autre le soin de s'occuper de sa douce. «Je lui fais sa couleur, sa manucure... Je lui colle même ses faux cils! » Ginette, toujours tirée à quatre épingles, se révèle excellente cuisinière et danseuse. «C'est la femme parfaite», lâche objectivement Maurice. Au départ, pourtant, rien n'était gagné. Ils se rencontrent au Gigi Dancing, dans la Creuse. Pas de déclic. Maurice n'est pas le type d'homme de Ginette et, en plus, le pauvre a tout faux : baise main pour la saluer et menthe à l'eau pour la rafraîchir. Ginette aurait préféré un whisky. Heureusement, sur la piste de danse, la magie opère. Le couple s'entend à merveille et Ginette enchaîne les pas de deux avec son partenaire jusqu'au petit matin. La danse, le ciment de leur couple. Ensemble, ils prennent des cours pour se perfectionner, montent leur propre spectacle et débutent une vie de saltimbanque. En camping-car, le couple part en tournée, allant jusqu'à avaler plus de 20000 kilomètres en trois mois. Ils ont même, à près de 70 ans, collaboré avec Jérôme Savary pour l'opéra comique Comme à Vienne. Sans compter les multiples concours de danse. Alors, quel est le secret de la longévité de leur couple ? Ginette finira par avouer à Causette, entre la poire et le fromage: «Avec Maurice, j'ai concrétisé mon rêve d'enfant !»

 

ShareFB

 

Publié le 17 Décembre 2009
Auteur : Sandrine Bellinger | Photo : Arthur Dressler
5316 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette