Culture Publié le 20 Novembre 2011 par Grégoire PEDRON

Genesis et Lady Jaye Pandrogyne toi-même !

blog post image

« The Ballad of Genesis and Lady Jaye », film réalisé par Marie Losier, retrace l’histoire pour le moins curieuse des extravagant(e)s Genesis et Lady Jaye Breyer P-Orridge.

Né Neil Andrew Megson en 1950 à Manchester, Genesis Breyer P-Orridge est depuis près de quarante ans un artiste majeur de l’avant-garde new-yorkaise. Performeur, musicien, écrivain et activiste du transgenre, il est considéré comme le père de la musique industrielle. Véritable lien entre l’ère pré et postpunk, son travail est centré sur la prostitution, la pornographie, l’occultisme et la magie. Ses thématiques déviantes font l’objet de controverses et son exposition Prostitution déclenche en 1976 un scandale porté jusqu’au gouvernement du Royaume-Uni, qui l’expulse. Il part alors vivre aux États-Unis.

 

 

...la suite dans Causette #18...

Publié le 20 Novembre 2011
Auteur : Grégoire PEDRON | Photo : Jean-Luc BERTINI / Picturetank
2635 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette