Publié le 17 Décembre 2009 par Jacques Strauss

République démocratique du Congo : Pour y voir clair

blog post image

Lille, un soir de février, l'effervescence : des gothiques à la gare, un défilé d'Antillais qui protestent, des fêtards en plein carnaval. En voiture en ville avec quatre Congolais, je leur demande comment ils voient le Congo. «Un malade exsangue en soins intensifs», dit le chauffeur. Les autres passagers complètent. Autour du malade s'affairent les Nganga, les sorciers, agitant des amulettes ou conjurant le sort en chuchotant. Ils n'ont pas l'intention de guérir le malade, mais ils ne le laisseront pas mourir non plus.

Les Congolais parlent rarement de leur pays sans cette ironie acide, ce mélange étrange de fierté et de malaise. La République démocratique du Congo dispose de richesses fabuleuses. Le sol est fertile: des agronomes prétendent que le Congo pourrait nourrir deux milliards d'humains. Une boutade dit que le sous-sol contient tous les éléments du tableau de Mendeleïev: or, diamant, cobalt, cuivre, germanium, niobium, tantale, zinc et tant d'autres. La forêt tropicale, la seconde après celle de l'Amazone, présente une biodiversité exceptionnelle et fonctionne comme une éponge qui stabilise le climat. Le fleuve Congo a le second débit du monde et pourrait produire du courant pour toute l'Afrique. Pourtant, le Congo est très pauvre. Ses habitants ne gagnent pas 300 dollars US par an (contre 77.000 dollars US pour les Luxembourgeois) et ne vivent en moyenne que 46 ans. Seules la République centrafricaine et la Sierra Leone font moins bien encore dans les indicateurs du développement humain des Nations Unies.

 

...à lire dans Causette #1...

 

ShareFB

 

Publié le 17 Décembre 2009
Auteur : Jacques Strauss | Photo : Corentin Fohlen / Fedephoto
3667 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette