Au lance-flammes Publié le 26 Septembre 2011 par Johanna LUYSSEN

David Douillet Une sacrée tête de conquérant

blog post image

Cet article a paru dans le numéro de Causette du mois de septembre, alors que David Douillet était encore secrétaire d'Etat des Français de l'étranger. Bien entendu, sa toute récente nomination au ministère des Sports ne change rien au fond de l'article. Au contraire !

 

Depuis que j’ai appris la nouvelle, je ne me sens plus de joie : David Douillet a été nommé secrétaire d’État des Français de l’étranger ! Comme c’est classe de la part du gouvernement d’avoir créé un poste RIEN QUE POUR LUI ! Pour fêter ça, j’ai décidé de lire son livre "L’Âme du conquérant". Je l’ai trouvé sur Internet, à 2 euros. Nombreux sont ceux qui le vendent… Au fil des pages, je suis tombée sous le charme. Car David Douillet n’est pas du tout la tête de pioche arriviste que les gens imaginent. Il est simple et proche des gens, comme Bernadette Chirac ; alors je ne comprends pas ceux qui l’attaquent en permanence. On l’a accusé d’homophobie parce qu’il a écrit que tous les hommes sont misogynes, « sauf les tapettes ». Il est donc courageusement venu s’expliquer sur i-Télé :« Quand on sort du contexte des phrases ou des expressions communes que tout un chacun peut avoir dans la rue, on peut faire dire tout et n’importe quoi. » Tout le monde dit le mot « tapette », alors bon, l’écrire, c’est pas très grave. Les journalistes sont tellement malveillants. David, c’est avant tout un super père de famille. Par exemple, même s’il est très occupé, il garde un oeil sur l’éducation de sa progéniture. Il explique être « très intransigeant pour les images qu’on propose aux enfants ». Il déteste ce « feuilleton télévisé mettant en scène un professeur de culturisme homosexuel ». (Il s’agit des Filles d’à côté, sur TF1.) « À mon avis, les gamins sont suffisamment influençables comme ça, sans qu’on aille leur mettre des idées pareilles dans le cortex ! » C’est vrai, manquerait plus qu’ils attrapent l’homosexualité en regardant TF1 !

 

Et puis, contrairement à ce qu’on raconte, David aime beaucoup les femmes, ces êtres délicats et sensibles à l’esthétique gracieuse, mais à la maison ou entrain d’allaiter. Parce qu’elles ont « le meilleur profil psychologique pour materner ». Mais si bercer un bébé c’est joli, le corps des femmes n’est pas bon à tout : « Pour moi, une femme qui se bat, en judo ou dans une autre discipline, ce n’est pas quelque chose de naturel, de valorisant. » Chantal Jouanno, ministre des Sports et karatéka, appréciera. Et un doigt tendu bien haut, c’est « naturel », David ?

 

 

À (ne pas) lire : L’Âme du conquérant, de David Douillet, éd. Robert Laffont.

 

Publié le 26 Septembre 2011
Auteur : Johanna LUYSSEN | Photo : Morpheen
7157 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette