Politique Publié le 02 Septembre 2011 par Etienne CASSAGNE

11 septembre, dix ans après Attention, guerre privée

blog post image

Aux États-Unis, les attentats de septembre 2001 ont accéléré de manière vertigineuse le processus de privatisation de la guerre, des armées et des services de renseignement, la plupart du temps au nom de la lutte contre le terrorisme. Une tendance qui gangrène aussi la France…

Quelques jours après le raid d’Abbottabad, au Pakistan, lequel signait la fin brutale de la cavale d’Oussama Ben Laden, le New York Times coupait court aux rumeurs sur la mort du terroriste le plus recherché de la planète. « Al-Qaida confirme la mort de Ben Laden », titrait le quotidien. Pour obtenir ce scoop, nul besoin d’un contact privilégié au sein de l’appareil d’État américain ou d’une plongée dans les méandres de la nébuleuse Al-Qaida. Une entreprise privée basée à Washington, SITE Intelligence Group, s’occupe depuis 2002 de surveiller sites et forums terroristes 1, avant de fournir clés en main ses analyses au Pentagone, à la Maison-Blanche et, bien sûr, aux journalistes du monde entier. Grâce aux contrats passés avec l’administration Bush, le business de SITE bénéficie d’une caisse de résonance planétaire. Même si l’entreprise doit au passage tailler des croupières au concurrent IntelCenter qui, outre la veille de sites djihadistes, n’hésite pas à commercialiser des vidéos de propagande d’Al-Qaida (40 dollars le DVD, un DVD offert pour trois achetés !).

 

 

... la suite dans Causette #16 ...

Publié le 02 Septembre 2011
Auteur : Etienne CASSAGNE | Photo : aLPh.B.seny / FeDePhoto
2914 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette