Publié le 02 Mai 2011 par Élisabeth BLANCHET

Tweed and Shout Chapisme

blog post image

C’est dans les rues de Londres que l’on croise les adeptes du chapisme — du mot chap, terme désuet qui signifie « bon gars » — avec leur allure upper class qui navigue du costume en tweed au tailleur années 40. Leur credo ? « Une révolution par le style ». En refusant de se vêtir dans les chaînes de magasins et en prônant la politesse et le savoir-vivre, ils cherchent à lutter contre l’aliénation de la norme et de l’individualisme. Vraiment ?

 

« Être chapette pour moi, c’est se sentir belle et ne pas essayer d’avoir l’air jeune ou naturel comme l’impose la dictature des magazines féminins. On aime mélanger les genres et aussi encourager de jeunes marques qui s’inspirent du rétro », explique Minna, 44 ans, Londonienne et bibliothécaire. C’est dans le décor années 30 d’un pub du quartier de Clerkenwell que Minna passe ce dimanche après-midi. Et d’ajouter : « Il s’agit surtout de porter les vêtements qu’on aime et qui reflètent au mieux sa personnalité. »

 

 

... la suite dans Causette #14 ...

Publié le 02 Mai 2011
Auteur : Élisabeth BLANCHET | Photo : Élisabeth Blanchet
3017 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette