Au lance-flammes Publié le 27 Mars 2019 par Titiou Lecoq

''Les féministes sont accusées de tous les maux''

blog post image

Les féministes vont trop loin, les féministes sont devenues folles. Toutes celles qui ont pris des positions féministes sur Internet et se sont retrou- vées insultées le savent : les féministes sont accusées de tous les maux.

Elles fracturent la société, elles dressent les unes contre les autres, elles empêchent des relations normales, apaisées et sexuelles entre les hommes et les femmes.

Ce qui est frappant, c’est que l’inverse n’est jamais dit. L’inverse, c’est le parti des masculinistes, des virilistes, des incels, ou simplement du sexisme coutumier. À ces militants-là, on ne reproche rien. (Parce que, ne nous y trompons pas, ils font du militantisme.) D’ailleurs, on n’a toujours pas un mot précis pour les désigner. Alors que les féministes sont en permanence soupçonnées d’aller trop loin, les masculinistes bénéficient soit de bienveillance, soit d’un impensé complet. D’ailleurs, mon correcteur orthographique s’obstine à me souligner en rouge les mots « masculiniste » et « viriliste ». Il me dit que ça n’existe pas.

 

... La suite dans Causette #99.

Publié le 27 Mars 2019
Auteur : Titiou Lecoq | Photo : Illustration : Camille Besse
419 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette