cinema Publié le 01 Octobre 2018 par propos recueillis par Ariane Allard

Lukas Dhont danse avec le genre

blog post image

Girl, le premier film de Lukas Dhont, a été couvert de prix au Festival de Cannes. Il raconte l’histoire vraie d’une ado transgenre qui veut devenir ballerine. Rencontre avec un cinéaste précoce, sensible à la perception du genre.

CAUSETTE : Comment vous est venue l’idée de raconter l’histoire d’une jeune fille, née dans un corps de garçon, qui rêve de devenir ballerine ?

LUKAS DHONT : J’avais 18 ans, je démarrais mes études de cinéma lorsque j’ai lu un article sur une jeune fille belge âgée de 15 ans qui voulait devenir ballerine, bien qu’étant assignée garçon. Elle était convaincue d’être une fille, même si la biologie lui donnait tort. J’ai tout de suite ressenti de l’admiration pour elle. Être capable si jeune de faire le choix d’être elle-même… C’était très courageux. Moi, à 18 ans, je n’étais pas si mature ! Je n’avais pas encore accepté mon homosexualité. Elle est donc devenue une sorte d’héroïne personnelle, de modèle.

... La suite dans Causette #93.

Publié le 01 Octobre 2018
Auteur : propos recueillis par Ariane Allard
4127 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette