Sexo Publié le 01 Octobre 2018 par PROPOS RECUEILLIS PAR GWENAELLE FLITI

Tu t'es vue quand t'as joui ?

blog post image

En quinze jours, T’as joui ?, le compte Instagram créé par la journaliste Dora Moutot mi-août, a passé la barre des cent mille abonné·es. Aujourd’hui, il en compte plus de 150 000. Un succès qui en dit long sur le tabou que reste la jouissance féminine.

CAUSETTE : Pourquoi avoir lancé T’as joui ? sur Instagram ?

DORA MOUTOT : Tout est parti d’une conversation avec un homme qui s’évertuait à m’expliquer que si les femmes avaient moins d’orgasmes que leurs congénères de l’autre sexe, c’est parce qu’elles étaient plus cérébrales et sentimentales. Des croyances à deux balles qui m’ont énervée, alors je me suis exprimée. J’ai reçu des tonnes de messages du type « moi, ça fait cinq ans que je suis avec mon copain et je n’ai jamais joui ». Ou « j’ai joui avec deux mecs sur trente ». Et « pourquoi ce serait l’homme qui terminerait le rapport ? » C’est là que j’ai décidé de créer un compte public où rassembler tous ces témoignages qui montrent que les femmes peuvent jouir aisément si seulement on se donne la peine de les y faire parvenir...

Cent mille abonné·es en quinze jours et pas moins de mille messages quotidiens. Un tel succès vous étonne ?

D. M. : Oui et non. Je me rendais bien compte que la jouissance féminine était un sujet tabou, parce qu’empreinte d’injustices et d’inégalités ; qu’il était évident que beaucoup de femmes partageaient malaise et frustration. Mais j’étais loin de me douter qu’elles étaient à ce point prêtes à témoigner, à soutenir et à partager le projet. Les messages postés ont un effet libérateur, c’est certain.

... La suite dans Causette #93.

Publié le 01 Octobre 2018
Auteur : PROPOS RECUEILLIS PAR GWENAELLE FLITI | Photo : ILLUSTRATIONS VICTORIA DORCHE POUR CAUSETTE
31196 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette