causette Monsieur Publié le 03 Juillet 2018 par Dr Kpote

Il m'a grave chauffé, ce slip !

blog post image

Depuis que j’ai lu Despentes, j’aime me la péter « féministe ».

Je me gaussais d’être un allié, jusqu’au jour où, après un débat sur la contraception partagée, ma compagne m’a invité à me faire vasectomiser. Devant les potes médusés m’imaginant en rossignol d’opéra, j’ai fanfaronné avant d’être castré : « Je préfère me payer un slip chauffant ! Poser mes boules sur le billard, ça me fait flipper ! » « Chiche ! » a répondu l’assemblée.

Le soir même, je suis allé mater le moule-burnes thermique sur Internet. J’y ai lu qu’« en pratique, le slip chauffant est créé sur la base d’un slip classique, sur lequel on a créé une ouverture pour le passage du pénis ». Ouf ! la teub pouvait respirer, donc pleinement s’exprimer. « L’utilisateur doit ensuite tirer doucement sur la peau du scrotum pour la faire passer à travers l’ouverture. » Le slip chauffant cible clairement les mecs mûrs, ceux qui peuvent tirer sur la peau fripée de leurs bourses, quand le jeune, lui, a le paquet bien lisse et remonté. « L’orifice va être resserré autour de la verge afin que les testicules ne puissent pas reprendre leur place. Ceux-ci vont alors remonter dans la poche inguinale où ils entreront en phase de réchauffement. » J’ai eu immédiatement la vision de deux gésiers en train de cramer dans un micro-ondes. Aucun climato-sceptique ne résiste à l’évocation d’un possible réchauffement de ses valseuses. Et puis, si les testicules remontaient encore plus haut dans mon anatomie, me laissant avec les glandes à vie ? « Male tears ! » vous entends-je déjà dire, vous qui vivez la contraception depuis trois générations. Sachez que c’est compliqué de brûler ce qu’on a tant aimé !

... La suite dans Causette #91.

Publié le 03 Juillet 2018
Auteur : Dr Kpote | Photo : © IMAGE SOURCE/HEMIS.FR
12121 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette