Femmes du monde Publié le 02 Juillet 2018 par Clémentine Athanasiasdis

Kristina Tremonti, l'incorruptible

blog post image

En Grèce, elle est le nouveau visage de la lutte anticorruption. Kristina Tremonti, 27 ans, a lancé une plateforme qui répertorie, pour mieux les dénoncer, les cas de corruption qui rongent le pays. Une initiative récemment saluée par le magazine Forbes.

Le pas rapide, Kristina Tremonti promène sa longue silhouette dans le quartier d’Exarcheia, au cœur d’Athènes. Elle est cintrée dans une chemise blanche, perchée sur des talons épais et ses yeux balaient ce bastion historique de la contestation où le street art politique s’exhibe sur toutes les façades. Si Kristina Tremonti a quelques minutes de retard, lorsque nous la rencontrons en cette journée de février, c’est à cause du « scandale Novartis ». « Je n’arrivais pas à éteindre la télévision qui ne parle que de ça », jure la jeune femme, secouée, comme le reste de la Grèce, par cette affaire de corruption révélée au début du mois. Un large système de commissions qui implique des dizaines de respon- sables politiques, des hauts fonctionnaires et plus de quatre mille médecins accusés d’avoir favorisé le laboratoire pharmaceutique suisse en échange de pots-de-vin, entre 2006 et 2015. « Novartis réveille une nouvelle fois les consciences concernant la corruption de nos politiciens. En tant que citoyen·nes, nous ressentons beaucoup d’injustice », dénonce Kristina, qui a chassé son sourire. Car « ici, malheureusement, la pratique est endémique. Nous y sommes habitué·es, c’est devenu une norme ».

... La suite dans Causette #91.

Publié le 02 Juillet 2018
Auteur : Clémentine Athanasiasdis | Photo : © C. Paul
8815 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette