Bestiaire Publié le 02 Avril 2018 par ERIC LA BLANCHE

Animaux homos PAR ÉRIC LA BLANCHE“La nature autorise une grande diversité de comportements sexuels”

blog post image

Écrivaine, journaliste scientifique et spécialiste de l’éthologie, Fleur Daugey a écrit "Animaux homos, histoire naturelle de l'homosexualité. Elle répond aux questions de Causette sur la genèse de son projet.

CAUSETTE : Animaux homos est-il un livre scientifique ou un livre politique ?

FLEUR DAUGEY : Un peu tout ça. Le fait qu’on raconte n’importe quoi sur les animaux est la petite étincelle qui a fait que je me suis intéressée au sujet. Puis, à force d’entendre, notamment dans la Manif pour tous, que l’homosexualité serait « contre nature », ou de savoir qu’elle est encore condamnée dans une centaine de pays pour les mêmes raisons fallacieuses, je me suis rendu compte que c’était politiquement important.

C. : Certains animaux vous ont-ils heu… impressionnée ?

F. D. : Oui, les grands dauphins. Ils ont une activité homo-sexuelle bien plus fréquente que les bonobos, par exemple. Et ils disposent de tout un Kama-sutra assez… pfff… impressionnant. Comme il n’y a pas d’homophobie chez les animaux, pas de tabous, ils peuvent se lâcher !

C. : L’homosexualité servirait-elle à quelque chose  sur le plan de l’évolution ?

F. D. : On ne sait pas trop. Elle semble avoir plusieurs fonctions selon les espèces. Par exemple, chez certaines, elle peut servir, paradoxalement, à la reproduction. Chez les albatros de Laysan, quand les femelles sont en plus grand nombre que les mâles, l’homoparentalité permet d’élever les petits à deux.

...La suite dans Causette #88.

Publié le 02 Avril 2018
Auteur : ERIC LA BLANCHE
4525 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette