Chiffons Publié le 02 Avril 2018 par ELVIRE EMPTAZ

La mode cache-tétons

blog post image

Les réseaux sociaux ont pris une telle importance dans la mode que les créateurs adaptent leurs vêtements aux normes morales qui y sont imposées. Dans les collections actuelles, les seins sont donc soulignés, mais cachés. Causette met la tendance à nu.

Comment une bande de geeks mal fagoté·es de la Silicon Valley peut-elle influencer la mode internationale ? La réponse tient en une pièce. Un simple tee-shirt blanc avec deux cœurs rouges imprimés à la place des mamelons. Un vêtement qui a fait le tour des réseaux sociaux avant d’être copié par les enseignes de prêt-à-porter grand public. Ce tee-shirt, c’est la créatrice française Élise Chalmin qui l’a imaginé : « Je me suis inspirée du fait que, lorsque l’on poste une photo topless sur Instagram, on soit obligé de mettre des émojis pour cacher les tétons, au risque de se faire censurer. Cette interdiction est totalement exagérée, surtout qu’elle ne s’applique pas aux hommes ! » explique-t-elle. Sur les réseaux, ce n’est donc que sur les bustes de femmes que l’on voit fleurir smileys, petites licornes et autres dessins enfantins, placés en guise de caution décente pour cacher les tétons qui pointent. Ils deviennent des sortes de nippies 2.0, du nom de ces cache-tétons utilisés dans le burlesque. Le glamour en moins. Des propos racistes, mais surtout pas de mamelons « Nous sommes conscients qu’il arrive parfois que des personnes veuillent partager des images de nudité à caractère artistique ou créatif, mais pour un bon nombre de raisons, nous n’autorisons pas [...] les photos de mamelons », explique-t-on dans les « règles de la communauté » d’Instagram. Si l’injonction est limpide, ses justifications demeurent plus qu’obscures. Lorsque l’on creuse un peu, on se rend vite compte que les différents géants du Web américain se renvoient la baballe.

... La suite dans Causette #88.

Publié le 02 Avril 2018
Auteur : ELVIRE EMPTAZ
13070 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette