La terrasse Publié le 06 Février 2018 par Cathy Yerle

La fée cabossée

blog post image

Framboise, c’est ma copine d’enfance. Elle voulait tout le temps jouer à Robin des bois. La semaine dernière, je l’ai revue, dans le « centre de quartier » de ma jeunesse, pour le carnaval des associations. Ça sentait bon le curry, le lait de coco, les crêpes et le ti-punch. Dans le hall, musique chaloupée et mélange inimitable des générations et des populations. Dehors, un grand brasero dans un bidon et autour, les fumeurs qui se tapissent les poumons à la nicotine. C’est là que je l’ai reconnue. À cause de son déguisement. Le bonnet vert pointu, les collants et l’arc. C’était bien ma Framboise. En un peu plus cabossée. J’ai pointé mes deux doigts dans son dos en criant : « La bourse ou la vie ! » et nous sommes tombées dans les bras l’une de l’autre en poussant de petits cris aigus pour ne pas avoir à nous dire notre émotion. Ça faisait des années que je n’avais pas remis les pieds dans la cité. Elle y était restée. Le Bafa d’abord, pour aider les gamins, les sortir, les amuser, et puis, comme l’animation n’a qu’un temps, surtout partiel, quand étaient arrivés les enfants, les siens, elle avait dégotté un boulot de caissière au supermarché du coin. Elle me raconte des bouts de vie, comme des blagues. Son Patou était devenu violent, il ne pouvait plus supporter le chômage ni l’alcool, et elle avait dû lui dire d’aller ramener sa fraise ailleurs.

... La suite dans Causette #86.

Publié le 06 Février 2018
Auteur : Cathy Yerle | Photo : © M. BORNHAUSER/STUDIO HANS LUCAS
1547 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette