On nous prend pour des quiches Publié le 26 Août 2009 par Liliane Roudière

Présélection de Miss SDF Belgique La rue en string sur un tapis rouge

blog post image

Élection de Miss SDF, brrrh, le concept faisait froid dans le dos. Cependant, l'organisatrice avait été charmante lors de divers entretiens téléphoniques et, du coup, la certitude d'une grande mascarade s'amenuisait. Elle voulait, sen-si-bi-li-ser ! Dubitative, Causette s'est rendue en cette froide journée d'hiver à Bruxelles assister à la présélection. Causette est comme Saint Thomas, elle ne croit que ce qu'elle voit.

Le rendez-vous est fixé le 14 février, à quatorze heures dans une salle de Fitness. Ça commence bien ! Finalement, ce sera quinze heures, puis seize. Les journalistes sont nombreux, on se pose tous la même question : comment va se dérouler la journée ? Les filles seront habillées, maquillées, épilées ? On dit oui, on dit non, on n'en sait rien en fait. Enfin, arrive un groupe de trois jeunes nanas : c'est qui ? Les organisatrices ? Des SDF ? Question difficile à poser : vous êtes SDF ? Ah non, de l'organisation. Désolée. On tâtonne. Arrive enfin Mathilde, l'organisatrice, la porteuse de projet. Grande, blonde, la cinquantaine dynamique. Elle salue Causette d'un tonitruant « Bienvenue la France ! ». Sympa. Derrière elle, une autre grappe de filles, de tous âges, souvent déglinguées. Là, on se dit qu'on ne peut plus se tromper, les caméras tournent et les questions fusent. Mathilde interrompt tout ça d'un grand geste autoritaire : « Les questions sont pour plus tard. Les règles sont très strictes ». Ah bon ! C'est quoi les règles ? Et bien, c'est ça le problème, y'a pas de règles, elles s'édictent au fur et à mesure de la journée, dans un bordel joyeux au départ puis de plus en plus pathétique, jusqu'au malaise.

De quoi s'agit-il ?

 

...la suite dans Causette #1...

 

ShareFB

 

Publié le 26 Août 2009
Auteur : Liliane Roudière | Photo : Arthur Dressler
6508 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette