50 numéros et toujours aussi allumée ! Publié le 05 Décembre 2017 par Anna Cuxac

Lulu la pilule Lucien Neuwirth

blog post image

Il y a cinquante ans, l'Assemblée nationale autorisait la contraception. Une révolution sociale qui permit aux femmes de contrôler leur fécondité. Derrière ce bouleversement, un grand homme, Lucien Neuwirth, dit "Lulu la pilule", qui dut s'acharner vingt ans pour faire changer les choses.

À quoi tient le droit des Françaises à la contraception ? À en croire le storytelling de l’homme qui fit légaliser la pilule, à l’intercession de Cupidon. Plus exactement, à un « flirt ». « C’était en juin 1944, à Londres, racontait en 2007 Lucien Neuwirth au mensuel L’Histoire. J’avais rejoint les Forces françaises libres aux côtés de De Gaulle. Un soir, j’avais un rendez-vous amoureux avec une femme soldat. Nous nous sommes retrouvé·es à Hyde Park. C’était une magnifique fin de journée, très douce. La jeune femme m’a glissé quelque chose dans les mains : une pilule. Plus exactement, un contraceptif effervescent. J’étais abasourdi. » Le résistant saura tirer les conclusions de cet épisode lorsque, trois ans plus tard, à 23 ans, il devient conseiller municipal dans sa ville natale de Saint-Étienne (Loire) : « Un jour, une femme arrive à ma permanence, raconte-t-il au mensuel. Elle était enceinte jusqu’aux dents. Elle se frappait le ventre en criant : “Je le mets où ? Dans le tiroir de la commode ?” »

Bouleversé, il se convainc alors que la France et sa loi de 1920 – criminalisant la contraception et l’avortement pour servir la politique nataliste d’un pays traumatisé par la guerre de 14-18 – sont totalement dépassées.

... La suite dans Causette #84.

Publié le 05 Décembre 2017
Auteur : Anna Cuxac | Photo : © archives/staff/AFP
7464 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette