musique Publié le 03 Octobre 2017 par Propos recueillis par Maëlys Peiteado

Eddy de Pretto, la claque

blog post image

Dès la première écoute, la claque. Des textes aussi poétiques que puissants, parlés-chantés, projetés depuis la bouche d’un mystérieux jeune homme au nom fait pour la scène : Eddy de Pretto. Né « dans les années 1990 » à Créteil (Val-de-Marne), ce jeune musicien-interprète, bercé par Diam’s et Jacques Brel, questionne avec brutalité l’identité et le monde qui l’entoure. Intense, son premier EP Kid est pour lui « un début de réponse ». Depuis Stromae, on n’avait pas entendu ça. Causette l’a rencontré.

Causette : C’est arrivé comment la musique ?

Eddy de Pretto : J’ai toujours chanté. Je créais mes spectacles à la maison, j’appelais mes voisins et les installais sur le canapé pour faire mon show. Ça m’a toujours rendu heureux. À 12 ans j’ai commencé la technique vocale, puis j’ai intégré une école des arts de la scène et, enfin, le conservatoire. Je dansais, chantais et jouais de 8 à 18 heures, c’était génial. Aujourd’hui, je bouffe la scène, j’essaie de lui rendre tout ce qu’elle m’apporte.

... La suite dans Causette #82.

Publié le 03 Octobre 2017
Auteur : Propos recueillis par Maëlys Peiteado | Photo : © A. Morin
8003 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette