Culture Publié le 03 Octobre 2017 par Clarence Edgard-Rosa

La jouissance joyeuse Ovidie & Diglee

blog post image

C’est un peu le bouquin qu’on aurait aimé avoir entre les mains quand on a commencé à fricoter. Au commencement de notre sexualité, disons. La discussion qu’on aurait aimé avoir avec une grande soeur, ou une copine plus âgée, du genre bienveillant et franc à la fois. Elle nous aurait parlé de « la chose » sans nous raconter des salades ; on aurait gagné un paquet de temps dans la découverte du plaisir et de l’amour propre. Ce que signent ensemble la documentariste Ovidie et l’illustratrice Diglee, ce n’est pas un guide comme il en sort déjà trop chaque année, ces guides qui, sous couvert de modernité, nous réchauffent tous la même soupe : libérezvous !, mais quand même, restez bien tranquilles où vous avez pied, là, dans la norme. Non. Ce livre-là, c’est plutôt un manifeste, en texte et en dessins, pour une sexualité féminine qui s’assume, qui jouit joyeusement et qui n’hésite pas, si besoin, à balancer quelques doigts d’honneur au qu’en-dira-t-on. Libres ! (à ne pas confondre avec le nouveau mouvement de Valérie Pécresse qui porte le même nom !), on l’est un peu plus après la lecture de ce bel album dont voici en exclusivité les bonnes feuilles.

En matière de sexualité, nous sommes friands de chiffres, de moyennes, de sondages, de mesures. Il ne se passe pas un mois sans qu’une étude soit publiée à propos de la prétendue sexualité des Français. Curiosité mal placée ? Besoin de savoir ce que fait le voisin ? Non, besoin de référents surtout, car au fond, personne ne souhaite réellement s’éloigner de la norme. Il semblerait au vu du succès médiatique de chacun de ces sondages que nous ayons besoin de repères, d’une moyenne nationale à laquelle nous référer : il nous faut perdre notre virginité à 17,3 ans puis baiser 2,5 fois par semaine avec un type doté d’un pénis de 13,5 cm qui n’en fait plus que 9 au repos, regarder occasionnellement du porno comme 77 % de la population mondiale, pratiquer la bifle comme 36 % des Parisiens, et être satisfaite de notre sexualité comme 74 % des Françaises.

... La suite dans Causette #82.

Publié le 03 Octobre 2017
Auteur : Clarence Edgard-Rosa | Photo : illustration : Diglee
18062 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette