Carnet de route Publié le 12 Septembre 2017 par Camille & Nathalie de Rrride

Causette roule pour Rrride 26/10/17

blog post image

Salut Causette,

Au début de l'été, nous sommes venues visiter tes locaux. C'était entre une... deux, trois piqûres de vaccination et quelques coups de tampon sur nos passeports. On voulait discuter avec toi de ce qu'on pourrait faire ensemble, pendant cette année autour du monde. C'était sympa de découvrir tes bureaux, ton équipe, et d'échanger à propos d'un projet, notre projet, qui t'avait bien plu ! Mais voilà, l'été est passé, la rentrée, chargée... Alors on te propose de tout reprendre ici, à quelques dizaines de jours de notre grand départ.

Nous, c'est Nathalie et Camille. Ça ne te dit rien et, pourtant, nous sommes dans ton cœur de cible : les conseils beauté, cuisine et « mecs » des magazines « féminins », très peu pour nous ! Notre truc, c'est plutôt le militantisme féministe et antiréac de tout poil, mais aussi le vélo et le voyage (on résume, hein). Nos vies professionnelles ? Nous allons les mettre entre parenthèses pendant un an pour conjuguer tout ça.

Rrride, c'est le nom de notre projet, qu'on pourrait te décrire ainsi : une année de l'Asie du Sud-Est à l'Amérique du Nord, caméra au poing (et au guidon), à la recherche d'initiatives à deux roues qui interrogent, font bouger les lignes et sortent des sentiers battus, qui incarnent le vélo comme nous l'aimons : un outil de changement social et environnemental.

Pour t'expliquer tout ça, revenons un peu en arrière. Tu vois la polémique de la rentrée entre la maire de Paris, Anne Hidalgo, et la députée LREM Aurore Bergé à propos de la piste « vide » (puisque pas encore ouverte) qui rejoint Boulogne à Paris le long de la Seine ? Ben, ce genre de débat, c'est un peu notre quotidien, car quand on est cycliste, c'est comme quand on est féministe : on veut toujours avoir votre avis sur tout. Alors, imagine quand on est les deux à la fois, et je ne te parle même pas de nos autres défauts...

Tu l'as compris, nous nous déplaçons sur des petits vélos, et ça, quotidiennement. Pas toujours facile face à des automobilistes énervés qui ont l'insulte sexiste facile. Chaque mois, nous organisons des ride dans Paris et sa proche banlieue avec notre collectif féministe, cycliste et festif, Les Zimbes, pour se réapproprier l'espace public en journée ou en soirée, s'entraider sans le relou de service et être visibles. Voilà le début du cheminement qui nous a amenées à plancher sur notre projet de tour du monde autour du vélo (et de tout ce qu'on peut faire avec).

À deux roues, on questionne plein de choses : notre rapport à la ville, aux déplacements, à la voiture, à l'environnement, au travail, à l'autre... Ce ne sont pas des sujets annexes : nous avons déjà dépassé le milliard de véhicules parcourant la planète, et leur nombre devrait atteindre 3 milliards d'ici à 2050. Saturation des villes, problèmes environnementaux provoqués par le tout-voiture, scandales sanitaires... Bref, le développement (ou plutôt le retour) du vélo à grande échelle est une solution incontournable, mais qui peine encore à convaincre tous nos responsables politiques. Heureusement, certaines et certains agissent déjà, localement, pour changer les choses. Pendant un an, nous irons à leur rencontre.

Ce n'est pas parce qu'il a toutes ces qualités que le vélo peut se passer d'une réflexion sur ses usages. Le vélo, une « lubie de bobo », comme certains aiment à le décrire, réservé à quelques-UNS ? (En France, comme dans tous les pays où le vélo est encore marginal, les femmes sont minoritaires.) Ce serait tellement dommage, alors que le vélo et le féminisme ont une histoire commune forte et un tel potentiel révolutionnaire quand ils sont réunis. Tout ça, les Causette, on compte bien l'illustrer au fil de nos étapes, et ça pourrait bien t'intéresser. Au programme, de nombreuses rencontres avec celles et ceux qui travaillent sur ces questions – comme cette ONG au Cambodge qui apprend à des rescapées de réseaux de traite d'êtres humains à rouler et à réparer, ou encore cette brigade de féministes latinas qui sillonne les rues de l'Eastside à Los Angeles.

Changement des mentalités, partage de l'espace public, lutte contre les discriminations et la pauvreté, protection de l'environnement... Ces questions sont indéniablement liées, et le vélo les aborde toutes. C'est le fil rouge que nous suivrons et que tu verras illustré en vidéo, chaque mois, sur notre site. Et pour toi, Causette, on racontera même quelques-unes de nos meilleures aventures... Rendez-vous à Bangkok, en Thaïlande, le 30 octobre ?

Le premier épisode des aventures de Nathalie et Camille débarque sur Causette le 30 octobre, et en attendant, regardez leurs vidéos ici !

 

Publié le 12 Septembre 2017
Auteur : Camille & Nathalie de Rrride
4203 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette