Causette s'en mêle Publié le 27 Juin 2017 par Anna Cuxac

Propagande anti-IVG défiscalisée : Madame Schiappa, Monsieur Darmanin, réagissez ! 27/06/17

blog post image

Mise à jour du 28/06/17 : au lendemain de notre appel à la mobilisation, la plateforme de financement participatif HelloAsso a décidé de suspendre la collecte des Survivants. La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a (enfin) réagi en se félicitant de ce choix. | Aberrant ! l’association anti-IVG Life Parade va pouvoir financer un tour de France de propagande grâce à la ristourne concédée par l’État aux donateurs.

Alors que nous fêtons cette année les cinquante ans du Summer of Love et le vent libertaire qu’il a amené, une certaine jeunesse française s’échine à empêcher les femmes à disposer librement de leur corps. Voici donc le groupe anti-IVG les Survivants (voir Causette #69) de retour, avec, cette fois, l’ambition de mener durant l’été un « tour de France » de propagande antiavortement à bord d’un combi Volkswagen. Oui, le même que celui des hippies de l’époque qui prêchaient l’amour et la bienveillance. Tant qu’à emprunter des codes de communication et d’action aux progressistes, autant y aller franco : la bande de joyeux drilles réactionnaires a lancé un crowdfunding sur le site Helloasso, comme on le fait d’habitude pour « agir pour la biodiversité » ou promouvoir « l’immunothérapie ».

Ce financement participatif risque d’être couronné de succès : alors que 18 000 euros étaient demandés, les Survivants en ont déjà levé plus de 15 700, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Une levée de fonds, en quelque sorte aidée par l’État puisque, tenez-vous bien, celui-ci les autorise à délivrer des certificats permettant à leurs soutiens d’obtenir une réduction d’impôt ! Causette a la preuve que Life Parade, l’association chez qui arrivent les dons, a obtenu en 2007 le rescrit fiscal ouvrant droit aux organismes d’intérêt général d’émettre des reçus fiscaux pour leurs donnateurs. « Quand on donne l’agrément à une association de délivrer ces reçus fiscaux, nous ne sommes pas dans une démarche de contrôle fiscal, il ne s’agit que d’un système déclaratif dans lequel l’association expose ses activités », explique un employé de la Direction générale des impôts. C’est au titre de ses événements artistiques que Life Parade a pu bénéficier de l’agrément permettant de défiscaliser les dons qui lui sont faits – et il s’agit, entre autres, de manifestations pro-life comme l’explicite le document en notre possession.

Avec quelle désinvolture la Direction générale des impôts a-t-elle accordé le titre d’organisme « d’intérêt général » à une association dont la raison d’être est de lutter contre le droit à l’IVG ? Nos demandes au ministère de l’Action et des Comptes publics sont restées lettres mortes, tandis que celles adressées à la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes ont essuyé un bien classique « pas de commentaire ». Dommage, car on aurait bien voulu savoir combien d’autres associations malveillantes ont obtenu, elles aussi, la même indulgence fiscale.

Pour contrer cette défiscalisation en total contradiction avec l’engagement d’Emmanuel Macron à défendre le droit à l’IVG.
Pour stopper la pathétique levée de fonds de cette association.
Pour que la dîme soit prélevée sur ces idées moyenâgeuses.

Pour que les ministres réagissent, écrivons-leur en masse !
Nous appelons toutes nos lectrices et nos lecteurs à alerter, solliciter par tweet la secrétaire d’État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, ainsi que le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avec le texte suivant : 

.@MarleneSchiappa @GDarmanin STOP aux ristournes fiscales pour les donateurs anti #IVG #LesSurvivants

Publié le 27 Juin 2017
Auteur : Anna Cuxac | Photo : capture d'écran sur le site Hello Asso
18592 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette