cinema Publié le 05 Juin 2017 par Bilguissa Diallo

Laure Lascary, du périph' à l'Everest

blog post image

L’Ascension, de Ludovic Bernard, le film au 1,2 million d’entrées, sorti en janvier, sur un jeune des quartiers qui gravit un sommet par amour, c’est elle. Le fabuleux documentaire Nos mères, nos daronnes, de Bouchera Azzouz, encore elle. Laurence Lascary a fondé, il y a dix ans, sa société de production, De l’autre côté du périph’ (DACP), avec pour ambition la promotion d’un autre visage de la banlieue et des minorités dans le paysage audiovisuel français. Un parcours atypique et inspirant.

Bottines en cuir, jean slim, démarche assurée, Laurence Lascary fait une entrée tardive à la réunion de la Fédération des jeunes producteurs indépendants (FJPI). Cette structure, qu’elle a cofondée en 2013 et dont elle est la vice-présidente, vise à la rencontre entre des petits producteurs, comme elle, réunis au sein de cette fédération, et des acheteurs potentiels. Histoire de faire exister ces petites structures, bâties à la sueur du front, dans l’écosystème du cinéma français. Ce jour-là, le temps de Laurence est compté. Ses interlocuteurs devront aller droit au but. L’objectif de cette séance : organiser les journées annuelles de la FJPI, qui se tiendront les 7 et 8 juin prochains. Laurence recadre les débats, remet en perspective les points clés qui feront avancer les dossiers : « Combien de stands sont bookés ? Où en est l’animation du site Web ? Il faut lancer la communication au plus tôt ! » Son ton est posé, mais ferme, ses déclarations tranchées ne souffrent pas la contestation. Elle écoute d’une oreille tout en vérifiant ses e-mails sur son téléphone. Nul doute que dans cette pièce, c’est elle qui fixe le cap. Laurence Lascary, 37 ans, capte l’attention. Une assurance construite par dix ans d’expérience dans la production audiovisuelle. Au compteur, quarante films, dont L’Ascension, de Ludovic Bernard, sa comédie couronnée de succès en janvier dernier. Des films produits par De l’autre côté du périph’ (DACP), la société de production qu’elle a montée en 2008 après un passage à Studio Canal.

... La suite dans Causette #79.

Publié le 05 Juin 2017
Auteur : Bilguissa Diallo | Photo : © N. MOULARD
7563 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette