La copine de Causette Publié le 12 Novembre 2010 par Liliane Roudière

Cécile Lecomte L’Écureuille contre le train nucléaire

blog post image

Nous croisons tous, un jour, sur notre route, un petit garçon haut comme trois pommes qui nous menace très sérieusement de ses super-pouvoirs : « Attention, ze suis le plus fort du monde, les trains hop, ze les arrête d'une main ! » En général on lui frictionne tendrement la tête en rigolant « Ouh, que tu es fortiche, toi, j'ai peur ! » Et bien il ne faut pas rire, nous savons à présent que ça existe en vrai. Écoute Superman, approche... Dans le nord de l'Allemagne, vit un écureuil: pas roux mais blond miel avec de beaux yeux bleus. C'est une Écureuille, en fait. Une demoiselle à fossettes. Et bien tu sais quoi, elle aussi elle arrête des trains, et sans les mains !

On est partis à la rencontre du petit animal, surnommé Eichhörnchen - l'Écureuille en allemand, Cécile Lecomte pour l'état civil français. Après un périple avion-train-bus, on nous a lâchés, dubitatifs, au milieu d'un terrain vague dans la périphérie de Lunebourg, à une soixantaine de kilomètres de Hambourg. Il faisait froid malgré un grand soleil anémié. On avait beau scruter l'horizon, rien. « Pourtant des roulottes, ça doit se voir ! » Après quelques pas supplémentaires s'est détaché du ciel bleu le toit d'une roulotte, puis deux, puis trois. On a marché en silence à travers la prairie.

 

... à lire dans Causette #11...

Publié le 12 Novembre 2010
Auteur : Liliane Roudière | Photo : Christophe Meireis
3983 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette