La consultation Publié le 28 Avril 2017 par Delphine Saltel  

Trop de pression

blog post image

Causette a décidé de se faufiler dans une consultation de sexologie d’un hôpital public, avec l’autorisation des patients. Un poste d’observation de la vie sexuelle ordinaire. Petites misères, grandes questions, peurs et mauvaises habitudes de gens comme tout le monde. Où l’on entend une sexologue prodiguer sans périphrases ni idéologie une éducation sexuelle pour adultes en souffrance.

Il a une grande sacoche d’étudiant et des Doc Martens coquées qui jurent avec sa calvitie naissante. Un quadragénaire qui ne veut pas lâcher son look d’adolescent.
« Je viens vous voir parce que j’ai des problèmes d’érection, et puis voilà quoi. » C’est lâché d’un trait sur un ton presque agressif qui fait sourire la sexologue.
« Et depuis combien de temps avez-vous ce problème de dysfonctionnement érectile ? » enchaîne le médecin, misant sur la formulation savante pour détendre son patient.
« Depuis super longtemps. En fait, je pense l’avoir toujours eu. » Il parle en apnée, le regard fixe. « J’ai commencé mes rapports sexuels très tard, à 32 ans. Au moment de mes premiers rapports, je n’avais pas de problème d’érection. En tout cas, le matin ou quand j’étais tout seul, ça marchait bien et tout. Mais je suis extrêmement émotif, beaucoup trop émotif. Les premiers rapports avec une femme, ça m’a tellement impressionné que je n’arrivais pas à bander. » Il laisse de grands blancs embarrassés entre ses phrases. « Donc, je suis allé voir un généraliste qui m’a prescrit du Viagra, ça a bien marché pour l’érection, ça me rassurait, mais le problème, c’est que j’avais aussi du mal à jouir, enfin à éjaculer... »

...La suite dans Causette #78 !

Publié le 28 Avril 2017
Auteur : Delphine Saltel   | Photo : Illustration : Anne-Lise Boutin
8408 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette