Tu peux pas test Publié le 28 Avril 2017 par Marguerite Nebelsztein

Deviens Superwoman en deux heures Empowerment

blog post image

Mal traduit par « autonomisation », « capacitation » ou même « empouvoirement », l’empowerment se cuisine à toutes les sauces. Au point qu’en 2017 si on n’est pas « empowered », c’est comme si on avait loupé son diplôme de féministe... Pas de panique, Causette est là pour la session de rattrapage et a testé pour vous cinq stages d’empowerment destinés aux femmes, histoire de débroussailler le concept.

Avant de partir pour le front, un petit point d’histoire s’impose. Sachez que le concept d’empowerment fait son apparition aux États-Unis dès les années 1940, lorsque les habitants des quartiers pauvres de Chicago commencent à s’organiser. Il s’agit, dès lors, de prendre conscience de sa capacité à agir, à acquérir plus de pouvoir, bref à se bouger les fesses plutôt qu’à attendre des décisions venues d’en haut. Dans les années 1960, c’est une notion clé du mouvement pour l’émancipation porté par les Afro-Américains, les Amérindiens, les gays et les femmes. Au tournant des années 1980, ce terme désormais bien connu des sphères militantes est repris par les féministes d’Asie du Sud, lassées qu’on leur impose des politiques de développement venues d’ailleurs. À partir de là, les grandes organisations internationales le récupèrent et il commence à devenir un concept fourre-tout.

...La suite dans Causette #78 ! 

Publié le 28 Avril 2017
Auteur : Marguerite Nebelsztein | Photo : Illustration : Cachetejack pour Causette
8732 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette