Litterature Publié le 03 Avril 2017 par Isabelle Motrot

Elisa Shua Dusapin : Racine Corée

blog post image

Le prix Régine Deforges, attribué à un premier roman prometteur, a été remis cette année à Elisa Shua Dusapin, pour Hiver à Sokcho. Causette, partenaire de ce prix qui rend hommage à la sulfureuse auteure de La Bicyclette bleue, a rencontré la jeune romancière franco-coréenne.

« Plus loin sur le promontoire, une pagode dans la brume, absorbée par le ciel. Nous y avons couru. La pluie tambourinait sur le sol, brouillant toute perspective au-delà des barbelés des plages alentour. » Nous voilà plongés tout crus dans l’hiver humide et gris d’une plage de Corée du Sud. Le vent salé nous lisse les cheveux, Sokcho a le charme et la mélancolie des villes balnéaires hors saison.

Ce court voyage est organisé par Elisa Shua Dusapin, jeune écrivaine prodige dont ce premier roman est déjà multirécompensé. Dernière distinction en date, le prix Régine Deforges, où nous l’avons rencontrée, gracile et émue, un peu tremblante derrière son micro, et où elle fit pourtant un discours puissant. Centré autour du thème de son roman : la double nationalité. Franco-coréenne comme son héroïne, Elisa est empêtrée dès l’enfance dans cette appartenance à deux cultures apparemment très éloignées. « Il a toujours été question pour moi d’harmoniser ces deux parties de moi-même, nous confie-t-elle, c’était source de… je ne dirais pas de douleur, mais de beaucoup de tension. »

... La suite dans Causette #77.

Publié le 03 Avril 2017
Auteur : Isabelle Motrot | Photo : © R. GUÉLAT - EDITIONS ZOE
387 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette