Culture Publié le 03 Avril 2017 par Ariane Allard

La cinquantaine sans fard Agnès Jaoui

blog post image

Bonne nouvelle : Aurore est une comédie très réussie, qui sort enfin de l’ombre la femme de 50 ans. La vraie, pas retouchée. Et parle sans complexes de la ménopause, mais aussi d’amour et de liberté. Re-bonne nouvelle : cette Aurore voluptueuse est incarnée par Agnès Jaoui. Une rencontre s’imposait…

Causette : Aurore étonne, déjà à cause de l’âge de son héroïne : 50 ans. Pourquoi, d’après vous, les quinquas sont-elles si peu représentées au cinéma ?

Agnès Jaoui : À cause de cette injonction permanente à la jeunesse. Et à cause de la domination masculine. Ça vient de quelque chose de très enfoui, parfois intégré par les femmes elles-mêmes. À partir du moment où on n’est plus « reproduisantes », on n’est plus intéressantes. Et on s’engouffre dans le tunnel des invisibles ! C’est un truc très animal, en fait. Et qui démontre clairement qu’aujourd’hui encore, on est dans une société où le féminin pose problème.

... La suite dans Causette #77.

Publié le 03 Avril 2017
Auteur : Ariane Allard
304 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette